Citoyenneté, information et démocratie

S’informer et débattre sans s’insulter : quels doivent être les rôles de la société et des individus pour assurer la résilience démocratique ?

La liberté d’opinion et d’expression est garantie par des normes et des institutions, mais elle repose aussi sur les capacités des individus eux-mêmes ainsi que sur les initiatives de la société et des acteurs privés. A l’ère numérique, la préservation d’un débat public démocratique et de nos libertés repose sur la mobilisation de toutes et tous, sur l’élargissement de la connaissance et l’exercice de la responsabilité individuelle et collective. Ce groupe de travail devra formuler des propositions concrètes et opérationnelles. 

Ce groupe est présidé par Pascal Ruffenach. 

Pascal Ruffenach a rejoint le groupe Bayard en 1992 où il a exercé plusieurs fonctions. Depuis mai 2017, il est Président du Directoire du groupe Bayard, directeur général. Pascal Ruffenach est aussi écrivain. Il a déjà publié plusieurs romans. Son dernier livre, « Never Say », paru en 2018 aux éditions l’Iconoclaste, évoque la question de l’intimité dans un monde hyper connecté et de surveillance généralisée. Il est titulaire d’une maîtrise de lettres, d’un DEA de philosophie et du MBA d'HEC. 

Les membres de ce groupe de travail sont :

Lucile Berland, journaliste

Constance Bommalaer de Leusse, directrice exécutive, pôle Innovation technologique et Affaires internationales, Sciences Po

Elsa Da Costa, directrice générale Ashoka France

Laurence De Nervaux, directrice de Destin Commun

François-Xavier Lefranc, président du directoire et directeur de publication de Ouest France

Albert Moukheiber, neuroscientifique

Kenza Occansey, directeur de cabinet du président de l'université Sorbonne Nouvelle

Fabrice Rousselot, directeur de la rédaction de The Conversation France

Arnaud Schwartz, directeur de l'institut de journalisme Bordeaux Aquitaine